Scones roulés à la cannelle

Hello hello,

Ceux qui me connaissent le savent, la cannelle et moi, c’est une grande histoire d’amour! Chocolat chaud, compote, tarte, cake, muffins et même rôtis de porcs… J’en met à peu près partout. Si bien que lorsque j’ai découvert les céréales Curiously Cinnamon (sorte de Golden Grahams à la cannelle) pendant mon année en Angleterre, et bien j’étais devenu complètement accro! Avec un peu de lait bien frais, c’était le paradis. J’en prenais tous les matins et régulièrement mon bol de céréales remplaçait aussi le diner. Une drogue je vous dit 😉 C’est l’une des choses qui m’a le plus manqué quand je suis rentrée, et aujourd’hui encore l’évocation de ces céréales me met l’eau à la bouche.

Arffff, maintenant j’ai faim! Bon, tout ça pour vous dire que lorsque je suis tombée sur la recette de scones roulés à la cannelle dans le magazine culinaire 750 grammes du mois dernier, je n’ai pas pu résister! J’ai repris la recette à la lettre, sauf pour la garniture à la cannelle que j’ai arrangé à ma façon pour plus de gourmandise^^ Ah oui, et j’ai zappé le glaçage aussi… ça donne un aspect collant dont je ne suis pas fan.

scones roulé à la cannelle

Pour 12 Scones:

  • 225 gr de farine
  • 1 sachet de levure
  • 25 gr de sucre
  • 75 gr de beurre salé
  • 5 cl de lait
  • 2 oeufs
  • 4 cuill. à soupe de fromage frais à tartiner neutre (type philadelphia)
  • 2 cuill. à soupe de miel liquide
  • 1 cuill. à soupe de cannelle

Préchauffer le four à th. 6 (environ 180°). Dans un bol, commencer par mélanger le fromage frais, le miel et la cannelle jusqu’à formation d’une pâte homogène puis réserver la préparation.

Dans un saladier, mélanger la farine, la levure et le sucre. Détailler le beurre en petits morceaux puis l’incorporer à la préparation manuellement, en malaxant le tout jusqu’à obtention d’une pâte à la consistance sableuse. Ajouter 1 œuf battu avec la moitié du lait et mélanger jusqu’à obtention d’une boule. La pâte doit être souple mais non collante. Si elle reste un peu trop sèche, ajouter le reste du lait.

Étaler cette pâte sur une surface farinée pour former un rectangle (env. 30x20cm) puis la tartiner d’une couche de garniture. Rouler le rectangle de pâte sur lui-même puis détailler des tranches de 2 cm. poser les tranches sur la plaque de cuisson puis badigeonner avec le dernier œuf qu’on aura préalablement battu.

Enfourner 10 à 12 minutes puis déguster tiède avec un bon thé noir pour se la jouer tea time à l’anglaise jusqu’au bout de la tasse!

Figues rôties au chèvre frais et miel de garrigue

Salut salut,

Parlons peu, parlons bien. J’aime les figues. On peut même dire que j’adore ça. Mais voilà, la saison des figues c’est assez court. Du coup, quand il y en a sur les étals du marché St Aubin, biiiim, je fais une razzia.  Dimanche dernier j’ai donc préparé des petits muffins figues/chocolat pour apporter à mes collègues le lundi matin (oui, je suis une fille sympa ^^) mais j’en également profité pour faire de jolies mini cocottes de figues rôties au miel avec du bon fromage de chèvre bien frais.

Comme vous vous en doutez, la recette n’est vraiment pas compliquée… Ce serait bête de s’en priver !

figues rôties au miel

 

Pour 2 mini cocottes, il vous faut:

  • 6 belles figues
  • 2 cuill. à soupe de miel de garrigue (ou autre type de miel, mais le garrigue a vraiment un goût particulier qui donne du relief à la recette)
  • 1/2 fromage de chèvre frais
  • Du thym
  • Du romarin

Préchauffer le four à 200°. Couper les figues en 4, en partant du haut du fruit mais sans couper jusqu’en bas, de sorte qu’on puisse ouvrir la figue un peu comme une fleur.

Disposer les  dans les mini cocottes. Détailler des morceaux de chèvre d’environ 1 à 2 cm et les placer un par un au milieu de chaque figue. Napper chaque cocotte avec une cuillère à soupe de miel puis parsemer de thym et romarin.

Mettre au four 10 minutes à 200°, puis diminuer la température autour de 150° pendant 10 minutes supplémentaires. Vous pouvez prolonger la cuisson si vous souhaitez un aspect plus caramélisé et compoté. Dégustez tiède à la petite cuillère.

Coeur fondant chocolat-banane

Salut salut les loulous!

Bon, je suis bien d’accord avec vous : le soleil, en ce moment, c’est pas trop ça! Pour se consoler, rien de tel qu’une bonne après-midi à tripatouiller en cuisine, les mains dans le chocolat; pour ensuite finir avec une bonne tasse de thé earl grey et de délicieux petits fondants en forme de coeur au bon goût de chocolat-banane 🙂 Le top!

Pour cette recette je me suis très fortement inspirée des muffins 100% choco de mon livre de chevet : « Muffins originaux et authentiques » par Marc Grossman. Un petit bémol cependant pour cette recette car je ne l’ai pas trouvé très claire par rapport aux nombreuses autres recettes que j’ai pu faire avec ce livre (aaaaah le citron-pavot!). Du coup, j’ai pris les proportions et je me suis débrouillée.

Un peu de banane par ici, on retire l’expresso par là, le beurre devient salé… et hop, ça nous donne cette recette un peu bidouillée mais délicieuse (« et puis, si on est pas créatif en cuisine, quand est-ce qu’on est créatif? Non mais je vous le demande ma bonne dame! »).

Petit coeur fondant chocolat-banane1

Pour 12 muffins:

  • 80gr de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 185gr de sucre
  • 185gr de beurre salé fondu refroidi
  • 5 oeufs, blancs et jaunes séparés
  • 150gr de chocolat fondu refroidi
  • 2 bananes bien mûres

On commence par préchauffer le four à 220°C. Peler les bananes, les détailler en rondelles et réserver. Mélanger la farine, la levure et le sel, puis y ajouter le beurre fondu et le sucre afin d’obtenir une pâte crémeuse. Monter les blancs en neige.

Mélanger la préparation avec les jaunes d’oeufs, le chocolat fondu et les bananes et incorporer en dernier les blancs en neige de façon délicate.

Verser la pâte dans les moules et faire cuire 10 à 15 minutes. Attention à la sur-cuisson! Le but est tout de même qu’ils restent bien fondant et les gâteaux se solidifient toujours un petit peu lorsqu’ils refroidissent ^^ Il ne reste plus qu’à déguster!

Le fameux gâteau orange & gingembre

Hello hello

Aujourd’hui je vous présente le « fameux gâteau orange & gingembre ». Dit comme ça, on dirait que c’est une recette qui est dans mon tiroir depuis la nuit des temps, mais en fait pas du tout! C’est une découverte très récente mais tellement délicieuse qu’il me fallait absolument vous la partager au plus vite. Je me suis inspirée de la recette de gâteau à l’orange du livre « Classiques d’hier et d’aujourd’hui » pour en faire une version un tout petit plus rock’n roll. Et hop, directement dans mon top 10 des recettes, juste derrière les Panna Cotta à la vanille.

D’ailleurs j’avais invité le frère de Mr Chéri à prendre le thé à l’appart pour goûter cette nouvelle recette, et bien on a presque dévoré la moitié du gâteau à nous deux! Je vous avoue que je n’étais pas vraiment au top pour mon cours de danse cardio juste après…[note à moi-même: ne pas faire de festins de pâtisseries et gâteaux juste avant d’aller à la salle de sport, ça y est, c’est dit].

gateau orange 1 gateau orange 4

Bon alors, comment on réalise cette merveille? Il vous faut:

pour le gâteau:

  • 4 oeufs
  • 250gr de sucre en poudre
  • 20 cl d’huile neutre
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 250 gr de farine
  • 2 oranges
  • 2 cm de racine de gingembre frais
  • beurre et farine pour le moule

pour le glaçage:

  • 1 orange
  • 4 cuill. à soupe de sucre glace
  • 4 cuill. à soupe de graines de pavot

On commence par préchauffer le four à 200°C. Séparer les blancs des jaunes d’oeufs, puis, dans un saladier, fouetter les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter l’huile. Mélanger la levure à la farine et incorporer le tout dans la préparation jaune/sucre/huile.

Presser les oranges pour en récolter environ 20cl de jus et l’incorporer au mélange. Peler le gingembre, le râper et ajouter à la préparation.

Monter les blancs en neige à l’aide d’un batteur électrique, puis les incorporer délicatement à la pâte. Beurrer et fariner le moule puis y verser le mélange et enfourner environ 45 minutes (seulement 40 min pour moi qui ai un four au gaz).

Une fois le gâteau cuit (vérifier avec la pointe d’un couteau que celle-ci ressort sèche), le sortir du four et passer à la préparation du glaçage. Presser l’orange et verser le jus dans un bol. Ajouter le sucre glace et mélanger. Badigeonner ce mélange sur le gâteau tiède afin qu’il en soit entièrement recouvert puis disposer les graines de pavot sur le dessus. C’est prêt!

gateau orange 3

Tartine grillée aux pommes

Hello hello,

Aujourd’hui je replonge en enfance pour vous proposer la recette fétiche de mes vacances en Normandie, chez mes grands-parents; la tartine au four, avec des pommes fondantes et caramélisées, du beurre et du bon pain au levain. C’est un peu ma recette « doudou », ma madeleine de Proust à moi. Super facile à faire, toujours un succès (mieux que l’oncle Ben ^^) et adaptable à souhait. Idéal pour un brunch le dimanche ou en gros goûter pour tenir jusqu’au soir avec un verre de cidre doux. Pour en faire une version un peu luxe pour un diner entre amis, on peut flamber la tartine au calvados et servir le tout avec une boule de glace ou de sorbet. A vous de jouer!

tartine aux pommes

 

Pour deux tartines:

  • 1 pomme (assez mûre si possible)
  • 2 belles tranches de pain au levain ou de pain de campagne
  • du beurre demi-sel (de quoi tartiner les tranches de pain + 2 noisettes de beurre)
  • 2 cuill. à café de cassonade
  • 2 pincées de cannelle

Préchauffer le four à thermostat 6. Découper les tranches de pain puis les beurrer. Peler la pomme et la détailler en fines tranches. Disposer la pomme tranchée sur les tartines et répartir une pincée de cannelle par tartine. Ajouter la cassonade puis une belle noisette de beurre sur chaque tranche de pain, pour faire caraméliser le tout.

Mettre 10 minutes au four puis quelques minutes sous le grill. A déguster tiède!

Panna cotta vanille

Hello hello

Cette semaine une de mes meilleures amies est passée nous voir, Mr Chéri et moi, et comme on la voit pas souvent, c’était l’occasion de mettre les petits plats dans les grands pour une délicieuse panna cotta home-made. Pour ceux qui ne connaissent pas la panna cotta est un dessert italien très oncteux dont la traduction française littérale signifie « crème cuite ».

Pour 6 ramequins:

70cl de crème fraiche entière liquide

2 feuilles de gélatine (ou équivalent en agar agar)

1 gousse de vanille

110gr de sucre

IMG_2791

Tout d’abord on commence par mettre les feuilles de gélatine à ramollir dans l’eau froide. On ouvre en deux la gousse de vanille et on gratte bien afin d’en extraire les graines. On met le tout dans une casserole avec le sucre et la crème. Porter à ébullition et remuer au fouet durant 2 min. Hors du feu on ajoute la gélatine, on retire la gousse et on verse dans les ramequins.Réfrigérer minimum 6 heures puis régalez vous!

Crousti-fondant chocolat & noix

Hello hello

Aujourd’hui c’est recette de crousti-fondant chocolat & noix pour bien commencer la rentrée. Le genre de recette qui peut vous réconforter quand les journées diminuent et que les feuilles commencent à tomber.

crousti fondant 2

 

Alors pour cela de quoi faut-il se munir ?

  • 200gr de chocolat noir
  • 180 gr de sucre
  • 150gr de farine
  • 100gr de beurre
  • 4 œufs
  • 150gr de noix

 

Etape numéro 1, on met le four à chauffer à 180°. Ensuite on commence par faire fondre le chocolat et le beurre dans un récipient au micro onde (environ 1 minutes, mais on surveille à côté).  Une fois le chocolat fondu, on touille pour que la consistance soit bien homogène puis on transvase le tout dans un saladier. Etape 2, on ajoute le sucre (on touille bien), on ajoute les œufs (on touille bien) et on ajoute la farine petit à petit (devinez quoi, et ben oui, on touille carrément bien). Etape 3, on incorpore les noix et on beurre le moule à gâteau.  Puis enfin hop au four à 180° pendant 40 minutes…

 Et là c’est le bonheur, crousti fondant et tout et tout !

J’ai profité d’être en week-end chez mes parents pour utiliser leur four (mwhahaha… on sent la fille en manque de gâteau). Tout le monde c’est régalé . 

Riz au lait à la vanille

Hello hello

Aujourd’hui une bonne petite recette de riz au lait à la vanille. La bouillie choco m’ayant donné des envies de dessert vintage (et surtout pas de four à disposition pendant encore un mois!), je me suis empressée de faire ce bon petit dessert dont mon frère raffolait quand nous étions petits. 

Pour la recette je me suis inspirée de marmiton et j’ai adapté à ma sauce.

riz2

 

Ingrédients:

*une tasse de riz rond (moi j’ai pris du riz classique car je n’avais pas de rond mais c’est quand même moins bon !)

* 3 ½ tasses de lait demi écrémé

*Un peu de beurre pour la cuisson

*3 sachets de sucre vanillé

*une gousse de vanille fendue en 2

 

Mettre un peu de beurre à fondre dans une casserole puis ajoutez le riz. Continuer la cuisson durant 3 à 4 minutes. Verser le lait le sucre et la vanille, remuer puis mettre à feu très doux (puissance 2 sur 6 pour moi).

Ensuite laisser mijoter durant 35 à 45 minutes en remuant de temps en temps et surveillant l’état d’avancement de la cuisson. Quand la préparation a un aspect crémeux et que le riz est cuit, hop, direct dans les petits ramequins. Laisser refroidir tout ça tranquillement, puis mettre au frigo.

 

Au final le résultat est bon (bien savoureux avec une super gousse de vanille) mais la texture plutôt liquide… la prochaine fois je rajouterais deux feuille de gélatine histoire que ce soit bien aggloméré et surtout, je prendrai du riz rond! Pas mal mais à améliorer donc… ^^

riz

Bouillie au chocolat

Hello hello!

 

Aujourd’hui c’est bouillie au chocolat! Pourquoi? hmmm pour plein de raisons! La raison numéro 1 étant que le croustillant et le croquant sont bannis de mon alimantation pour le moment, petit problème de dent oblige, mais j’ai quand même envie de me faire plaisir. La deuxième raison c’est ma super maman qui en fait il n’y a pas longtemps pour un déjeuner dominical et ça m’a donné envie de me lancer. Et enfin la troisième raison: ça me rappelle les bons goûter chez ma mémé en Normandie qui nous gâtait en nous faisant plein de bonnes choses à manger (dont une super tartine croustillante aux pommes, recette à venir sur ce blog!).

 

IMG_22125

Du coup, ni une ni deux, je me suis lancée! Je suis allée faire un petit tour du côté de chez Marmiton et j’ai adapté à ma sauce.

Le résultat? Une bonne bouillie rétro bien chocolatée mais pas trop sucrée, juste comme il faut.

Pour 4 personnes:

    50 cl de lait     IMG_22105

    2 jaunes d’oeufs

    50 gr de Maizena

    50 gr de chocolat en poudre déjà sucré (type Poulain ou Nesquick)

 

 

 

 

Dans une casserole, mélangez les oeufs, la maizena et le chocolat en poudre. Puis versez doucement le lait petit à petit tout en remuant pour le mélange soit bien homogène. Mettez la casserole sur feu moyen puis remuez sans arrêt jusqu’à ce que la crème s’épaississe. Arrétez la cuisson lorsqu’elle a atteint une consistance bien crèmeuse (un peu plus épais que la Dannette).

Il ne reste plus qu’à deguster chaud ou froid 🙂

 

IMG_22115