Scotch eggs {le combo protéiné}

Hello les loulous,

Aujourd’hui je vous propose une recette aux accents british, de la bonne « Comfort Food » comme on l’aime 🙂

Le principe : un oeuf mollet  enrobé d’une couche de chair à saucisse bien assaisonné et pané au four. Ou résumé par Mr Chéri  ça donne « un peu de protéines avec tes protéines ? ».  Mais c’est vraiment bon et réconfortant. Le contraste entre la couche de chair à saucisse croustillante et épicé, avec l’oeuf moelleux, c’est vraiment top. A accompagner d’une bonne salade roquette pour alléger un peu tout ça…

Ma grand-mère paternelle nous préparait une version similaire de cette recette quand nous étions petits. Avec mon frère on en raffolait vraiment et on réclamait toujours les « paupiettes surprises » (oui, c’était leur petit nom) quand Mamie nous demandait ce qu’on voulait manger. La version de ma grand-mère était plus ressemblante à une vraie paupiette, mais il y avait un œuf (la surprise!) à l’intérieur donc ça m’a vraiment rappelé des souvenirs.

scotch eggs

Pour 4 œufs (je conseille 2 œufs par personne si c’est le plat principal) :

  • 5 oeufs
  • 300 gr de chair à saucisse
  • 2 à 3 cuill. à soupe de farine
  • 60 gr de chapelure
  • 1/2 cuill. à café de paprika fumé
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre (ici j’ai utilisé du poivre de Lampung concassé minute pour donner plus d’intensité)

Commencer par faire cuire 4 œufs pendant 5 minutes afin qu’ils soient mollets. Les sortir de la casserole et les placer dans un bol d’eau froide pour arrêter la cuisson.

Mixer la chair à saucisse avec le paprika, le sel et le poivre. La plupart des recettes ajoutent du persil, ou de la menthe (#UKpower !) mais je ne suis pas trop fan donc j’ai fait une version plus francisé, je l’avoue.

Écaler les œufs mollets , et les rouler dans la farine. Enrober chaque œuf de chair à saucisse.

Préparer 2 bols : un avec l’œuf restant battu, l’autre avec la chapelure. Passer chacun des œufs avec la chair à saucisse dans le bol d’œuf puis celui de chapelure afin qu’ils en soient bien recouverts.

Disposer les scotch eggs sur une plaque du four recouverte de papier cuisson badigeonné d’huile d’olive et enfourner pendant 15/20 à 180°. Retourner les oeufs à mi cuisson.

Vous pouvez les servir chaud, ou froid (pour un pique nique par exemple).

Pizza rolls

Hello hello,

Aujourd’hui une recette facile et sympa, parfaite pour les plateaux TV un soir de nouvelle saison de votre série préférée… (^^ perso, je suis à fond House of Cards en ce moment,  et vous ?)

Pourquoi se lancer ?
–> Pas beaucoup d’ingrédients à prévoir; d’ailleurs c’est surtout des basiques que chacun a dans son frigo.
–> Et satisfaction garantie pour votre audience (oui, c’est bien « Mister Chéri Approved »,  un grand gage de qualité ^^)

pizza_rolls_sunnyummygirly.com

Pour la tester il vous faudra (quantité pour 2 pour un repas, pour 4 en entrée) :

  • Une pâte à pizza
  • Pesto de tomate ou autre sauce tomate un peu « pâteuse  »  (il ne faut pas que ce soit trop liquide)
  • Une boule de mozzarella
  • 4 tranches de jambons
  • Origan
  • Parmesan (ou emmental râpé)
  • Quelques feuilles de basilic (en option)

Préchauffer votre four à 200 degrés.

Dérouler votre pâte à pizza, tartiner de sauce tomate. Trancher la mozzarella (0,5 cm d’épaisseur environ)  et découper des lanières de jambon puis disposer le tout sur la pizza. Parsemer d’origan et de basilic frais.

Rouler la pizza sur elle même puis la découper en tronçons.

Disposer chaque morceau de pizza roulé sur la plaque du four (sur du papier cuisson ou papier alu) et déposer un peu de parmesan sur chaque roll.

Mettre au four 15/20 minutes en vérifiant régulièrement la cuisson.
Déguster chaud avec une petite salade de jeunes pousses.  MIAM 🙂

Banana bread {chocolat & noix}

Hello les loulous, Aujourd’hui je vous présente une recette que j’ai confectionné tout spécialement pour mon grand frère qui est fana de bananes. D’habitudes il n’est pas trop bec sucrée (les bonbons, les pâtisseries, le chocolat à croquer… tout ça c’est pas son truc!), mais proposez lui un bon banana bread enrichi d’une poignée de noix et de pépites de chocolat et vous pourrez alors voir ses yeux pétiller 🙂 héhéhe J’étais sûr de ne pas me tromper lorsque je lui ai ramené ce gâteau et je n’ai pas été déçu^^ Il a presque tout dévoré! Si ça c’est pas un gâteau qui déchire… Pour cette recette, je me suis grandement inspiré du blog Now I Am A Cook. N’hésitez pas à aller y faire un tour, tout donne envie ! banana bread Pour 1 banana bread, il vous faut :

  • 3 grosses bananes bien mûres
  • 120g de cerneaux de noix
  • 220g de farine
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • ½ cuillère à café de levure chimique
  • 70g de beurre
  • 110g de sucre semoule
  • 100g de cassonade
  • 1 œuf + 2 blancs d’œufs
  • 2 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 1 pincée de sel
  • ½ cuillère à café de quatre épices
  • 4 à 5 cuillère à soupe de pépites de chocolat (selon votre goût ^^)

Préchauffer le four à 180°. Mélanger beurre et sucre jusqu’à obtention d’une consistance crémeuse. Ajouter l’œuf et les blancs, ainsi que la vanille. Mélanger le tout afin que la pâte soit bien homogène. Dans un bol, réduire les bananes en purée puis les ajouter au mélange précédent avec les noix et les pépites de chocolat. Dans un autre récipient, mettre la farine, le sel, le bicarbonate, la levure et les 4 épices. Mélanger et ajouter délicatement cette préparation sèche à votre pâte principale. Verser la préparation dans un moule à cake (en flexi pour moi mais si votre moule est en pyrex ou autre, penser à bien le beurrer). Enfourner environ 30 minutes. La pointe du couteau doit ressortir sèche. Régalez-vous !

Bierraubeurre {Harry Potter style}

Hello hello,

Tous ceux qui me connaissent bien sont déjà au courant de ma passion assez prononcée pour Harry Potter. Un de mes plus grand rêve est d’aller visiter les studios du film dans la banlieue de Londres, c’est dire! 🙂

Ce monde magique m’a accompagné durant toute mon enfance, de mon primaire à mes études post-bac, à un rythme régulier. Harry, Ron et Hermione ont grandi en même temps que moi et on peut dire qu’ils ont été une part intégrante de mon enfance. Je me revois encore au collège assise au bureau du fond, avec Harry Potter sur mes genoux, à lire en douce au lieu d’écouter le cours de maths… (une grosse rebelle, n’est ce pas?? hihihi)

Tenter la recette de la Bierraubeurre est donc apparu comme une évidence. La vraie question c’est : pourquoi ne l’ai-je pas fait avant?

butterbeer

Pour 2 verres il vous faut :

  • 40 cl de bière (ou de cidre)
  •  5 cl de lait
  • 25 g de sucre
  • 20 g de beurre
  • 1 gousse de vanille
  • 1 pincée de cannelle en poudre

Dans une casserole, faire fondre le beurre et le sucre ensemble. Lorsque le mélange est homogène, ajouter le lait, la cannelle et la gousse de vanille coupée en deux.

Verser ensuite la bière, puis laisser mijoter à feu moyen. Plus vous laissez mijoter longtemps, moins la boisson sera alcoolisé. Ensuite vous pouvez le servir chaud ou froid, avec ou sans chantilly.

Vous n’avez plus qu’à vous régaler comme si vous étiez aux Trois Balais 🙂

 

 

Tresse feuilletée { Nutella }

Hello les loulous!

Aujourd’hui je vous propose une recette décadente, hyper facile et gourmande comme il faut ! Quand je l’ai vu sur la blog La Carotte est cuite mon sang n’a fait qu’un tour: cette recette passera par mon four, foi de blogueuse apprentie 🙂 Du coup, ni une ni deux, je m’y suis mise dans la foulée. Et on peut dire que ce fut un franc succès, les testeurs n’en ont pas laissé une miette ^^

J’en profite pour vous encourager à aller faire un tour sur le blog La Carotte est cuite. Un blog cuisine d’une Toulousaine très sympa, avec des recettes originales et faciles à préparer, une vraie mine d’inspiration pour moi!

tresse feuilletée au nutella

 

Il vous faut:

  • 1 pâte feuilletée
  • De la pâte à tartiner au chocolat

Pour commencer, sortir la pâte feuilletée et l’étaler sur le plan de travail. Tartiner ensuite l’ensemble de la pâte feuilletée d’une couche de Nutella.

Couper la pâte sur toute sa longueur pour avoir deux demi-cercles égaux. Rouler sur eux même chaque demi-cercles de l’extérieur (partie arrondie) vers l’intérieur afin d’obtenir deux boudins de pâte. Tresser les deux parties ensemble de manière assez serré (La recette en image ici)

Enfourner 15 minutes à 180° et prolonger la cuisson de 5 minutes supplémentaires avec le four éteint.

Bagels {graines de lin & sésame}

Hello les loulous,

Cette semaine, je me suis lancée dans les bagels 🙂 Pour plusieurs raisons. D’abord parce que j’adore ça (trop bon, que ce soit avec une garniture sucrée ou salée…) mais aussi car cette recette marquait pour moi une petite étape dans ma vie d’apprentie cuisinière. La double cuisson nécessaire aux bagels (dans l’eau bouillante puis au four) me faisait un peu peur. Et j’ai mis finalement plusieurs semaine à me décider à sauter le pas. Je ne le regrette pas ! Les bagels étaient moelleux à souhait, aussi bons que dans mon café préféré! Youhouuuuu .

Bon je sais, ça peut paraitre pas grand chose, mais le fait d’avoir enfin tenté la cuisson des pains dans l’eau bouillante me donne l’impression d’avoir un peu progressé. Je suis sur le bon chemin; celui des nouveaux défis et des découvertes culinaires. Alors maintenant, à votre tour de vous lancer!

bagels

Info recette : 1h30 de temps de repos de la pâte (en 2 fois) à prévoir

Pour 9 bagels, il vous faut:

  • 550 gr de farine
  • 1 cuill à café de sel
  • 3 cuill à café de sucre
  • 1 sachet de levure boulangère
  • 35 cl d’eau tiède
  • 1 cuill à soupe d’huile
  • 1 cuill à soupe e sucre roux
  • 1 jaune d’oeuf
  • 2 cuill à soupe de graines (mélange sésame et lin pour moi)

Mélanger la farine, le sel et le sucre dans un saladier. Diluer la levure dans l’eau tiède puis creuser un puits dans le mélange (youhouuu on fait un volcan ^^) . Verser la levure et l’huile au centre de la farine. Pétrir une dizaine de minutes (ou 2 à 3 minutes au robot pétrisseur ). Une fois que la pâte est bien homogène, laisser gonfler 1 heure.

Diviser la pâte en 9 portions et façonner les bagels. Pour cela, faire un boudin de diamètre homogène puis former un anneau en réunissant les deux extrémités et bien les faire souder. Déposer sur une plaque de cuisson huilée et laisser gonfler encore 30 minutes.

Préchauffer le four à 250°. Faire bouillir un grand volume d’eau avec le sucre roux. Faire pocher les bagels 1 minutes de chaque côté. (N.B. : de mon côté je n’ai mis que 2 bagels à la fois, pour pouvoir bien les surveiller. Quand le bagel remonte à la surface de l’eau, je le retourne et attend encore 1 minute avant de le sortir). Egoutter les bagels sur des feuilles de papier absorbant. Les enduire de jaunes d’oeuf avec un pinceau alimentaire puis parsemer du mélange de graines. Enfourner 10 à 12 minutes.

Il ne reste plus qu’à déguster ! Les bagels seront vraiment meilleures si vous les manger les jour même. Sinon, je vous conseille de les congeler et de les passer quelques minutes au four pour décongélation quand vous en aurez besoin/envie.

PS: Si vous êtes fan de recettes U.S. je vous conseille mon dernier dans lequel j’ai découvert cette recette de Bagels : « Etats-Unis, le Best Of » 🙂

Brownie {tout simple : chocolat & noix}

Hello hello,

Vous ne me croirez peut être pas mais dans le dernier « Elle à Table », paf, un dossier spécial gâteaux à l’américaine! Ouiiii! Entre les whoopies, brookies et autres cheesecakes, difficile de choisir. Du coup j’ai opté pour le très classique mais indémodable brownie, aux proportions parfaites, avec juste ce qu’il faut d’éclat de noix fraîche et de chocolat. Et surtout ça tombait très bien car je venais justement de faire une petite provision de noix fraiches au Biocoop du coin. Le destin quoi!

brownie

Pour un bon brownie, il vous faut:

  • 3 oeufs
  • 180 gr de sucre
  • 180 gr de beurre
  • 200 gr de chocolat noir
  • 90 gr de farine
  • 90 gr de cerneaux de noix (mois j’en ai mis 130 gr, j’adore les noix ^^)

Préchauffer le fout th. 6. Dans un saladier, casser les œufs. Ajouter le sucre et fouetter. Faire fondre le chocolat et le beurre (dans la recette ils précisent « au bain marie » mais comme je suis un peu feignante je l’ai fait au micro onde, en plusieurs fois, en prenant bien soin de bien mélanger chocolat et beurre entre chaque étape). Ajouter la préparation beurre/chocolat aux oeufs sucrées et bien mélanger.

Concasser grossièrement les cerneaux de noix. Les incorporer à la préparation, puis ajouter la farine.

Beurrer et fariner un moule carré et verser la pâte. Mettre à cuire environ 35 minutes (30 minutes seulement pour moi qui est un four au gaz). Laisser tiédir et déguster avec une boule de glace vanille pour un effet 100 % U.S.A.

 

Cookies aux pépites de chocolat

Hello hello!

Aujourd’hui on fait dans le basique. Hé oui, le cookie c’est un peu la petite robe noire de la pâtisserie, non? Mais un bon basique, il faut qu’il soit, bien coupé dans le cas d’une robe, ou bien dosé quand on parle de cuisine. Du coup, trouver la recette parfaite de cookies peut s’apparenter au chemin de croix gastronomique, semé d’essais culinaires ratés et de plans de travail enfarinés.

Il y a quelques temps j’ai testé la recette de mon « Grand livre de la cuisine du monde, 300 recettes des 5 continents » aux éditions Marabout. Tranquillement nichée dans le chapitre « Etats-Unis », cette préparation ne paie pas de mine mais fait son effet. Bon, on est pas encore à la perfection mais c’est déjà pas mal du tout… Une recette simple et efficace qui saura vous séduire les copines à l’heure du thé.

cookies chocolat

Pour 25 cookies:

  • 250 gr de beurre ramolli
  • 1 cuill. à café d’extrait de vanille
  • 165 gr de sucre en poudre
  • 165 gr de cassonade blonde
  • 1 œuf
  • 335 gr de farine
  • 1 cuill. à café de bicarbonate de soude
  • 1 sachet de pépite de chocolat

Mélanger le beurre, l’extrait de vanille, le sucre, la cassonade et l’œuf dans un saladier à l’aide d’un batteur électrique.  La pâte doit être légère et mousseuse. Ajouter ensuite la farine et la bicarbonate en 2 temps, mélanger afin d’obtenir une pâte homogène. Enfin, incorporer les pépites de chocolat.

Couvrir le saladier avec du film transparent et placer 1 heure au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 180°. Beurrer la plaque de cuisson. Former des boules de pâtes et les disposer sur la plaque de manière bien espacée. Enfourner 12 minutes et laisser refroidir sur la plaque.

En sortant du four les biscuits sont encore un peu mous mais durcissent rapidement au contact de l’air. A déguster avec un bon café latte pour le goûter <3

Tarte roquette/ parmesan/ pignon

Salut Salut les loulous,

Ca va? Tranquille? Bien ou bien?

Aujourd’hui je vous présente une recette qui vient de mon tout premier livre de cuisine rien qu’à moi, offert par ma petite soeur en 2006, soit le début d’une grande histoire d’amour entre la littérature culinaire et moi même. Du coup grosse pensée à ma frangine, mille mercis pour ce beau cadeau que je feuillette régulièrement en pensant à toi.

Oui, mais ce livre, qu’est ce que c’est?? ah aaaaah, je ménage mon suspens n’est ce pas? Tadaaaa révélation: « Ma p’tite cuisine » de Julie Andrieu. Et oui, c’est bien la Julie de « Fourchette & sac à dos« , une de mes émissions préférées 🙂

Je devais faire une recette pour apporter chez des copains, pour un petit repas sur le pouce tous ensemble, et j’avais envie de changer de la pizza. C’est là que je suis tombée sur cette recette sympa, fraiche et gourmande. le côté roquette & pignon change vraiment de la quiche lorraine ou de la pizza, et l’association parmesan & ricotta apporte un côté gourmand assez irrésistible. A vous de jouer!

tarte roquette

N.B : pour la recette, j’ai modifié les proportions selon ce que j’avais sous la main, et j’ai trouvé ça assez équilibré, vous aurez donc ici la version inspirée de Julie Andrieu mais un peu bidouillée ^^

Pour une tarte:

  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • 250gr de roquette en sachet
  • 70gr de parmesan
  • 250gr de ricotta
  • 3 oeufs
  • une pincée de basilic surgelé
  • 2 cuill. à soupe d’huille d’olive
  • 1 gousse d’ail
  • 100gr de pignons
  • sel & poivre

Préchauffer le four à 200°. Étaler la pâte feuilletée dans le moule à tarte, piquer de quelques trous avec une fourchette et placer au frais. Dans une poêle, faire chauffer l’huile d’olive puis rajouter l’ail et les pignons afin que ceux soient bien dorés. Ajouter la roquette puis remuer 2 à 3 minutes jusqu’à ce qu’elle » tombe ».

Dans un saladier, battre les œufs puis y incorporer la ricotta et la parmesan. Saler et poivrer. Ajouter le contenu de la poêle et le basilic, mélanger le tout.

Verser sur le fond de tarte puis mettre au four 30 minutes. Si la tarte blondit trop vite, recouvrir de papier sulfurisé en cours de cuisson. Servir tiède ou froid, avec un bon verre de rosé 😉

 

 

Mini flammekueche d’apéritif

Hello hello les loulous,

Aujourd’hui je vous propose une recette simplifiée et rapide, en format mini, de la célèbre tarte flambée alsacienne: la flammekueche. Dedans, on retrouve tout ce que j’aime: des lardons, de la crème, des oignons et une bonne pâte feuilletée pur beurre. Si vous avez des garçons pour l’apéro c’est le moment de dégainer cette recette. En tout cas de mon côté, elles ont disparu en un temps record (les coupables se reconnaitront) 🙂

La célèbre tarte flambée alsacienne en version apéritive

Alors, pour vous mettre au fourneaux il vous faut:

  • une barquette de lardons
  • 5 cl de crème fraiche
  • 1/2 oignon (ou une petite poignée d’oignon surgelés pour les feignants comme moi)
  • un rouleau de pâte feuilletée pur beurre (tant qu’à faire, autant y aller franco sur les calories!)

Préchauffer le four à 200°. Peler l’oignon et le détailler en fines lamelles, réserver. Étaler la pâte feuilletée sur le plan de travail, puis à l’aide d’un emporte pièce de forme ronde (ou option « à l’arrache » à l’aide d’un verre à shooter) découper des cercles de petites taille dans la pâte.

Déposer les cercles sur la grille du four préalablement recouverte de papier sulfurisé. Tartiner chaque rond de pâte avec un peu de crème puis répartir les lardon encore crus. Finir en ajoutant un peu d’oignons sur chaque feuilleté.

Enfourner 15 minutes jusqu’à ce que les feuilletés soient un peu gonflés et bien dorés. Servir tiède.