Crevettes sautées {gingembre, ail et soja}

Bonjour bonjour !

Aujourd’hui une petite recette qui est en fait un dérivé d’une de mes précédentes expérimentations : les protéines de soja caramélisées.

Ici on a moins le côté caramélisé mais on joue plus sur les saveurs, et bien sûr on sort complètement du vegan puisque la base de la recette c’est la crevette 🙂

crevettes sautées

Pour deux il vous faut :

  • Une vingtaine de crevettes
  • 5 gousses d’ail
  • 1 échalote
  • Un morceau de 1 cm de racine de gingembre fraîche
  • 10 cl de sauce soja sucrée
  • Huile d’olive
  • Une cuill. à soupe de graines de sésame

Pour servir : du riz blanc ou des légumes vapeur, avec quelques gouttes d’huile de sésame

Écraser les gousses d’ail (exercer une pression avec le plat d’un couteau et la paume de la main ) puis les éplucher et détailler en morceaux. Éplucher et couper en rondelles l’échalote. Pour le gingembre, peler et couper en fin bâtonnets.

Mettre l’ail, l’échalote et le gingembre dans un wok ou une grande poêle avec l’huile d’olive. Faire revenir à feu vif. Après 2 à 3 minutes, ajouter les crevettes. Les faire revenir jusqu’à ce qu’elles prennent une belle coloration. A ce moment, ajouter la sauce soja et baisser la cuisson à feu doux. Laisser mijoter 7 à 10 minutes. Servir bien chaud parsemé de graines de sésame.

 

Croquettes de crabe panées

Hello hello,

Voici une recette qui me tente depuis un moment ! Je la vois régulièrement me faire de l’œil par-ci par-là, dans les sections USA des livres de cuisines du monde ou bien chez mes cuisiniers chouchous. Oui mais voilà, c’est jamais vraiment la même recette. Du coup j’ai fait une savante équation entre [un mix de tout ce que j’ai pu lire sur le sujet] + [disponibilité des produits dans mes placards] = recette du jour ! ( On sent que je travaille toute la journée avec des ingénieurs non?? Je fais même des équations pour mes recettes ^^ )

Le résultat est très sympa, avec des croquettes bien moelleuses et surtout une recette qui change de ce qu’on mange habituellement. Mr Chéri a trouvé ça très bon (ouai ouai, c’est « Mister Chéri Approved  » : la classe à Dallas !!! ).

crabe cake

Pour vous lancer, il vous faut (pour une douzaine de croquettes ) :

  • 240 gr de chair de crabe (fraîche ou en conserve pour les fainéant comme moi)
  • 1 cuill. à café de cream cheese type philadelphia
  • 1 oeuf
  • 1 pointe de couteau de purée de piment (ou plus si vous êtes du genre « langue de cuir »)
  • 1 grosse échalote
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 botte de coriandre
  • 4 cuill. à soupe de farine
  • Sel et poivre
  • 150 gr de semoule fine (c’est pour la panure donc ajuster la quantité selon votre besoin)
  • Huile d’olive

Dans un saladier, mélanger la chair de crabe, le cream cheese, l’œuf et le piment. Peler et tailler en fine lamelles l’échalote et la gousse d’ail et ajouter-les à la préparation. Effeuiller la demie botte de coriandre et incorporer les feuilles dans le saladier. Ajouter la farine, le sel et le poivre, puis mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène.

Dans une assiette creuse, verser la semoule fine. A l’aide de 2 cuillères à soupe, prélever une portion de pâte et la façonner en boule. Rouler la boule de pâte dans la semoule afin qu’elle en soit bien recouverte puis aplatir un peu la boule avec les mains pour obtenir une forme de petit palet. Réserver cette première croquette puis continuer l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.

Faire chauffer l’huile d’olive dans une grande poêle. Lorsque l’huile est bien chaude, y déposer les croquettes. Faire cuire des 2 côtés jusqu’à ce que l’extérieur soit bien doré (environ 5 minutes de chaque côté).

Vous pouvez déguster les croquettes chaudes ou froides. Comme accompagnement, je vous suggère une sauce de type « Sweet Chili » ou bien un bon aïoli 🙂

 

 

Saumon mariné et carpaccio d’avocat

Hello Hello

La semaine dernière je me suis enfin décidée à me lancer dans la confection de maki et california rolls fait maison. J’avais tout les ingrédients (acheté au Paris Store, je vous en ai déjà parlé ici) depuis quelques jours mais pas encore assez de courage pour m’y mettre! C’est finalement une envie pressante de manger japonais qui m’a décidé et je ne l’ai pas regretté parce que même si ça prend du temps : « c’était meilleur que notre livreur de japonais habituel » dixit Mr. Chéri!

Vous demandez sûrement pourquoi je vous fait tout un paragraphe sur les makis alors que la recette du jour parle de saumon mariné? Et bien tout simplement parce qu’après avoir fait ces délicieux makis, il me restait un peu de saumon dont je ne savais pas quoi faire. Pas assez pour faire un plat mais suffisamment quand même pour ne pas avoir envie de jeter ce bon morceau de poisson frais. Alors hop j’ai ressorti la super recette de ma tante pascale qui m’avait bluffé avec son saumon mariné au citron lorsque j’étais en week-end chez elle. Et en coup de baguette magique et quelques bidouillis, ça devenait une entrée idéale pour recevoir ma belle-soeur Estelle, féminin, tout doux et avec plein d’oméga 3 ^^

saumon mariné

Je vous donne ici les proportions pour deux belles entrées (assez copieuses donc). La recette est très rapide mais il faut compter au moins une heure de repos pour la marinade…

[NB : sur la photo c’est une petite entrée, la quantité de saumon que j’avais à disposition étant relativement limitée.]

  • Un pavé de saumon bien frais (acheté du jour si possible)
  • Un citron
  • Une cuillère à soupe de graines de sésame
  • Un avocat
  • Un filet de vinaigre balsamique
  • Sel & poivre

Détailler le pavé de saumon en petits morceaux puis disposer dans un bol. Ajouter le jus de citton et le sésame, laisser reposer an frais au moin une heure. 

Ouvrir et dénoyauter l’avocat, puis le couper en tranche très fine (idéalement avec un couteau en céramique afin de ne pas oxyder l’avocat et que celui ci garde une belle couleur). Disposer sur une assiette. Ajouter le saumon mariné et assaisonner le à votre goût en sel et poivre. Enfin, arroser de quelques gouttes de vinaigre balsamique.

Vous pouvez bien sûr préparer cette entrée froide à l’avance et réserver vos assiettes au frais avec du cellophane. Il n’y aura plus qu’à servir!