Croustillant de Livarot

Hello Hello,

Aujourd’hui je vous propose une petite escapade dans le bocage Normand, ma région natale 🙂

Si vous êtes aussi gourmand que moi, c’est un vrai paradis : crème fraîche crue, beurre de baratte, cidre maison, Calvados… mais aussi de délicieux fromages. Quatre fromages sont vraiment typiques et bénéficient d’une AOP : Le Neufchâtel (reconnaissable facilement grâce à sa forme de cœur ), Le Pont-l’évêque, le célébrissime Camembert et bien sûr le Livarot, mon préféré !

A chaque passage en Normandie j’en profite donc pour faire le plein de bons produits et cuisiner à foison. Vous pourrez me dire que ce n’est pas vraiment un plat d’été… mais souvenez vous que cela a été préparé sur place par 16° et une bruine continue. Donc totalement justifié 😉

Go go go, au boulot !

Pour deux personnes (soit 6 croustillants et deux belles parts de salade) :

  • Un livarot
  • 6 feuilles de brick
  • Un sachet de roquette (ou de la roquette fraîche of course ^^)
  • Une poignée de noisette
  • Une pomme  (il me semble que c’était braeburn pour cette recette, mais une golden ou Jonagold ou autre ferait tout aussi bien l’affaire)

Pour la vinaigrette –> Huile de noix, cidre et moutarde douce

Préchauffer le four à 150°. Déployer les feuilles de brick (les humidifier légèrement si elles sont un peu sèches). Couper le livarot en morceaux, de la taille d’un pouce environ. Une fois que vos éléments sont prêts à être assembler, c’est l’étape délicate du pliage !

Vous pouvez choisir de plier en triangle comme un samosa, mais aussi en rouleau ou en carré (comme moi ici). Pour la technique bien expliquée, c’est par ici, sur le blog très sympa Marciatack.

Une fois que vos bouchées sont pliées, il ne reste plus qu’à les rendre croustillantes. Pour cela enfourner sur une plaque recouverte de papier sulfurisé pour une quinzaine de minutes. Attention à bien surveiller, il faut que les bouchées soient un peu dorées mais que le fromage ne coule pas encore trop. Quand ça commence à couler, arrêter la cuisson.

Profitez de la cuisson pour préparer la salade. Peler la pomme puis la couper en tranche très fine à l’aide d’une mandoline de façon à réaliser un carpaccio de pomme crue. Si vous n’avez pas de mandoline, essayer juste de couper le plus fin possible. Disposer les lamelles de pommes dans les deux assiettes. Si il  reste un peu de pomme, détailler en fine brunoise puis mélanger avec la roquette et disposer sur l’assiette. Concasser quelques noisettes (pas trop finement, de façon à ce qu’on ait quand même de bon morceaux) et les ajouter sur le dessus.

Préparer la vinaigrette en mélangeant 3 cuillères à soupe d’huile de noix, une cuillère à soupe de vinaigre de cidre et une petite cuillère rase de moutarde douce.

Sortir les croustillants de Livarot et disposer sur les assiettes avec la salade. Assaisonner la salade avec la vinaigrette et déguster bien chaud.

 

Figues rôties au chèvre frais et miel de garrigue

Salut salut,

Parlons peu, parlons bien. J’aime les figues. On peut même dire que j’adore ça. Mais voilà, la saison des figues c’est assez court. Du coup, quand il y en a sur les étals du marché St Aubin, biiiim, je fais une razzia.  Dimanche dernier j’ai donc préparé des petits muffins figues/chocolat pour apporter à mes collègues le lundi matin (oui, je suis une fille sympa ^^) mais j’en également profité pour faire de jolies mini cocottes de figues rôties au miel avec du bon fromage de chèvre bien frais.

Comme vous vous en doutez, la recette n’est vraiment pas compliquée… Ce serait bête de s’en priver !

figues rôties au miel

 

Pour 2 mini cocottes, il vous faut:

  • 6 belles figues
  • 2 cuill. à soupe de miel de garrigue (ou autre type de miel, mais le garrigue a vraiment un goût particulier qui donne du relief à la recette)
  • 1/2 fromage de chèvre frais
  • Du thym
  • Du romarin

Préchauffer le four à 200°. Couper les figues en 4, en partant du haut du fruit mais sans couper jusqu’en bas, de sorte qu’on puisse ouvrir la figue un peu comme une fleur.

Disposer les  dans les mini cocottes. Détailler des morceaux de chèvre d’environ 1 à 2 cm et les placer un par un au milieu de chaque figue. Napper chaque cocotte avec une cuillère à soupe de miel puis parsemer de thym et romarin.

Mettre au four 10 minutes à 200°, puis diminuer la température autour de 150° pendant 10 minutes supplémentaires. Vous pouvez prolonger la cuisson si vous souhaitez un aspect plus caramélisé et compoté. Dégustez tiède à la petite cuillère.

Muffins salés brebis & figue

Hello hello les loulous

Bon je vous rassure, j’ai pas mis une brebis entière dans mes muffins! Juste du fromage bien frais (et bio en plus, la classe^^) pour apporter la petite touche fresh et sympa à ces muffins d’apéro. Vous pouvez au choix les faire en mini format et les servir en apéro, ou bien en format normal avec une petite salade de roquette pour une jolie entrée qui change.

muffin brebis figue

 

muffin brebis figue morceau

Pour 8 muffins (ou plein de petits) il vous faut:

  • 75 gr de farine blanche
  • 75 gr de farine de seigle (si vous n’avez pas de farine de seigle sous la main, vous pouvez remplacer par de la farine blanche, soit 150gr de farine blanche pour la totalité de la recette)
  • 3 oeufs
  • 12 cl de lait
  • 2 cuill. à soupe d’huile d’olive
  • 200gr de figues séchées
  • 100gr de fromage de brebis frais
  • 8 gouttes de vinaigre balsamique

Préchauffer le four à 180°. Détailler les figues séchés en petits morceaux de la taille d’une amande puis réserver. Dans un saladier, mélanger la farine et la levure, puis ajouter le lait, les oeufs et l’huile d’olive et remuer jusqu’à obtention d’une pâte homogène.

Ajouter les morceaux de figues à la pâte puis saler et poivrer. Répartir la pâte dans les moules à muffins sans trop les remplir. Découper le fromage de brebis en assez gros morceaux puis ajouter un bon morceau de fromage au centre de chaque muffin afin de faire un coeur frais au fromage de brebis. Enfin, disposer une goutte de vinaigre balsamique au dessus de chaque muffin afin d’y apporter un peu de peps.

Enfourner 10 à 20 minutes selon la taille de vos muffins. Et voilà! Reste plus qu’à les manger.