Le gâteau au chocolat

Hello les loulous,

Aujourd’hui, on va parler de la petite robe de noire de la cuisine,  un monument et en même temps un classique des fourneaux : le gâteau au chocolat !

Chacun a sa propre recette (souvent secrète) pour préparer THE gâteau au chocolat, celui qui fera frémir de plaisir le plus dur à cuir des matelots, et transformera en nounours guimauve les catcheurs de la WWE… Bref, dans le monde de la battle food, le gâteau chocolaté est un vrai poids lourd.

Alors je prends mon courage à deux mains et biiiiiim, je vous balance une recette à essayer quand même… Oui, même si celle de votre grande tante Bernadette est la meilleure du monde… Tentez le coup, osez, soyons foufous (  « et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie… je ne suis qu’amour ! »).

Essayez, vous ne le regretterez pas ! Fondant, chocolaté et délicieusement décadent, la recette du livre indispensable « On va déguster » a fait chavirer mon coeur. C’est à vous !

gâteau au chocolat

Pour 4 à 6 personnes :

  • 250 gr de chocolat
  • 250 gr de beurre (oui oui vous avez bien lu ^^)
  • 250 gr de sucre de canne
  • 70 gr de farine
  • 4 œufs

Préchauffer le four à 150°. Mettre tout le chocolat à fondre 3 minutes au micro-ondes (faire une pause au bout de 1.30 min, remuer un peu et continuer la cuisson). Ajouter le beurre dans le chocolat et mettre le tout à fondre une minute de plus. Bien mélanger à l’aide d’un fouet ou d’une fourchette. Ajouter le sucre puis mélanger de manière à avoir une préparation homogène. Et on reproduit cette étape pour la farine (on ajoute + on mélange).

Dans un bol, battre les œufs en omelette et ajouter à la préparation chocolatée. Lorsque la pâte est bien lisse, verser dans un moule beurrer et fariner.

Cuire 25 minutes (30 min si moule en silicone). Attendre au moins 10/15 minutes avant de démouler.

Et hop, à vous le surnom de Dieu de la Cuisine maintenant 😉

cook

 

Fondant châtaignes & poires

Hello Hello les loulous,

Ce week-end dernier le temps morose et la pluie continuelle ne m’ont donné qu’une envie : cuisiner plein de petits plats et desserts réconfortants. Et on peut dire qu’en matière de réconfort/cocooning, difficile de faire mieux qu’un délicieux fondant poire/châtaignes, arrosé d’un thé indien aux épices… Alors quand je suis tombée sur cette recette dans le dernier Elle à Table, j’ai dit « banco ». Un dessert comme ça, c’est une vraie bonne raison d’aimer l’automne !

Côté expérience, c’était mon premier essai avec de la farine de châtaignes et je ne regrette pas. Coupé avec de la farine de blé, la matière est plutôt facile à travailler. En plus, au niveau du goût, c’est testé et approuvé par toute ma bande d’amis (aaaaaah les brunchs de lendemain de soirée <3 )

fondant chataignes et poires

Comment préparer ce petit délice?

Pour un gros fondant (8 à 10 personnes), il vous faut :

  • 2 gros oeufs
  • 170 gr
  • 240 ml de yaourt nature (soit environ 2 pots)
  • 80 ml d’huile d’olive
  • 85 gr de farine de châtaigne
  • 140 gr de farine de blé (type T55)
  • 1 cuill. à café de sel
  • 1,5 cuill. à café de levure chimique
  • 1/2 cuill. à café de bicarbonate de sodium
  • 600gr de poires mûres découpés en dés

Pour commencer, préchauffer le four à th. 6 (180°) et chemiser un oule rond avec du papier sulfurisé (perso j’ai utilisé un moule à tarte assez profond).

Dans un saladier, battre les oeufs et 170 gr de sucre. Ajouter le yaourt et l’huile, battre à nouveau. Dans un autre récipient, verser les deux farines, le sel, la levure et la bicarbonate puis mélanger.  Ajouter les poires et la préparation avec les farines dans le premier saladier, en incorporant délicatement le tout à l’aide d’une spatule jusqu’à ce que le tout soit bien homogène.

Verser le mélange dans le four et mettre 40 minutes au four. Pour être sûr que la cuisson est bonne, insérer la lame d’un couteau au centre du gâteau, celle-ci doit ressortir propre.

A déguster au goûter avec un thé de noël aux épices 🙂

Le fameux gâteau orange & gingembre

Hello hello

Aujourd’hui je vous présente le « fameux gâteau orange & gingembre ». Dit comme ça, on dirait que c’est une recette qui est dans mon tiroir depuis la nuit des temps, mais en fait pas du tout! C’est une découverte très récente mais tellement délicieuse qu’il me fallait absolument vous la partager au plus vite. Je me suis inspirée de la recette de gâteau à l’orange du livre « Classiques d’hier et d’aujourd’hui » pour en faire une version un tout petit plus rock’n roll. Et hop, directement dans mon top 10 des recettes, juste derrière les Panna Cotta à la vanille.

D’ailleurs j’avais invité le frère de Mr Chéri à prendre le thé à l’appart pour goûter cette nouvelle recette, et bien on a presque dévoré la moitié du gâteau à nous deux! Je vous avoue que je n’étais pas vraiment au top pour mon cours de danse cardio juste après…[note à moi-même: ne pas faire de festins de pâtisseries et gâteaux juste avant d’aller à la salle de sport, ça y est, c’est dit].

gateau orange 1 gateau orange 4

Bon alors, comment on réalise cette merveille? Il vous faut:

pour le gâteau:

  • 4 oeufs
  • 250gr de sucre en poudre
  • 20 cl d’huile neutre
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 250 gr de farine
  • 2 oranges
  • 2 cm de racine de gingembre frais
  • beurre et farine pour le moule

pour le glaçage:

  • 1 orange
  • 4 cuill. à soupe de sucre glace
  • 4 cuill. à soupe de graines de pavot

On commence par préchauffer le four à 200°C. Séparer les blancs des jaunes d’oeufs, puis, dans un saladier, fouetter les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter l’huile. Mélanger la levure à la farine et incorporer le tout dans la préparation jaune/sucre/huile.

Presser les oranges pour en récolter environ 20cl de jus et l’incorporer au mélange. Peler le gingembre, le râper et ajouter à la préparation.

Monter les blancs en neige à l’aide d’un batteur électrique, puis les incorporer délicatement à la pâte. Beurrer et fariner le moule puis y verser le mélange et enfourner environ 45 minutes (seulement 40 min pour moi qui ai un four au gaz).

Une fois le gâteau cuit (vérifier avec la pointe d’un couteau que celle-ci ressort sèche), le sortir du four et passer à la préparation du glaçage. Presser l’orange et verser le jus dans un bol. Ajouter le sucre glace et mélanger. Badigeonner ce mélange sur le gâteau tiède afin qu’il en soit entièrement recouvert puis disposer les graines de pavot sur le dessus. C’est prêt!

gateau orange 3

Muffins salés brebis & figue

Hello hello les loulous

Bon je vous rassure, j’ai pas mis une brebis entière dans mes muffins! Juste du fromage bien frais (et bio en plus, la classe^^) pour apporter la petite touche fresh et sympa à ces muffins d’apéro. Vous pouvez au choix les faire en mini format et les servir en apéro, ou bien en format normal avec une petite salade de roquette pour une jolie entrée qui change.

muffin brebis figue

 

muffin brebis figue morceau

Pour 8 muffins (ou plein de petits) il vous faut:

  • 75 gr de farine blanche
  • 75 gr de farine de seigle (si vous n’avez pas de farine de seigle sous la main, vous pouvez remplacer par de la farine blanche, soit 150gr de farine blanche pour la totalité de la recette)
  • 3 oeufs
  • 12 cl de lait
  • 2 cuill. à soupe d’huile d’olive
  • 200gr de figues séchées
  • 100gr de fromage de brebis frais
  • 8 gouttes de vinaigre balsamique

Préchauffer le four à 180°. Détailler les figues séchés en petits morceaux de la taille d’une amande puis réserver. Dans un saladier, mélanger la farine et la levure, puis ajouter le lait, les oeufs et l’huile d’olive et remuer jusqu’à obtention d’une pâte homogène.

Ajouter les morceaux de figues à la pâte puis saler et poivrer. Répartir la pâte dans les moules à muffins sans trop les remplir. Découper le fromage de brebis en assez gros morceaux puis ajouter un bon morceau de fromage au centre de chaque muffin afin de faire un coeur frais au fromage de brebis. Enfin, disposer une goutte de vinaigre balsamique au dessus de chaque muffin afin d’y apporter un peu de peps.

Enfourner 10 à 20 minutes selon la taille de vos muffins. Et voilà! Reste plus qu’à les manger.

 

 

Viens par ici mon p’tit chou!

Hello Hello

Bon, à force d’écouter Pink Daddy en boucle, ça donne envie de se mettre à la pâtisserie. On s’imagine déjà entouré d’une montagne de petits choux à la crème, de religieuses, de millefeuilles et de tartes au citron meringué. Miam!

Mais commençons par le commencement, c’est à dire la recette de base: la pâte à choux. J’ai piqué la recette de ma maman qui elle même la tient d’un Cuisine Actuelle vintage, avant l’invention du IPod (si si c’est vrai). Quand on était petit, c’était le dessert préféré de mon frère qui avait toujours le droit à une montagne de profiteroles pour son anniversaire. Je vous dit pas le nombre de photos trop marrantes que j’ai aujourd’hui dans ma bibliothèque avec nos petites bouilles pleine de chocolat, et des petits choux, en veux tu en voilà!

petit chou

Alors pour environ 20 choux de taille moyenne, il vous faut:

  • 4 oeufs
  • 75gr de beurre
  • 150gr de farine
  • 1/2 cuill. à café de sel (si vous utilisez du beurre demi-sel, pas besoin d’en rajouter )
  • 1 cuill à soupe de sucre (sauf si vous voulez faire des choux salés)
  • 25cl d’eau

On commence par préchauffer le four à 210° (th 6).

Couper le beurre en petits morceaux et le mettre à chauffer dans une casserole avec le sucre et l’eau. Faire bouillir le mélange et bien remuer. Une fois que c’est bien fondu, éteindre le feu et verser la farine d’un seul coup, puis mélanger jusqu’à obtention d’une boule (si vous avez du mal à obtenir une pâte assez compacte pour faire une boule, rajoutez juste un peu de farine).

Placer la boule de pâte dans un cul de poule puis casser le 1er oeuf dans le récipient et bien mélanger pour obtenir une pâte homogène. Répéter l’opération pour les trois oeufs restant, en prenant bien soin de faire un oeuf à la fois (on ajoute un oeuf, on touille, on a une pâte homogène, puis on recommence).

Ensuite on a deux possibilités: soit on fait des petits tas de pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en s’aidant de deux petites cuillères, ou bien, si on a une poche à douille, on place la pâte dans la poche et on fait de jolis petits tas cannelés.

On met la plaque au four pendant 15 à 20 minutes tout en surveillant la cuisson, et hop, il y a plus qu’à remplir avec ce que l’on veut ou à deguster nature.

 

Cake chocolat, poires et poivre noir.

Hello hello

La semaine dernière je me suis lancée dans une recette une peu folle: un cake chocolat/ poire (bon jusque là, c’est plutôt classique) mais avec une touche de poivre pour le côté épicé! Je pense qu’à force de regarder TopChef mon cerveau ne fait plus la différence entre le côté clair et obscur de la force. J’entendais juste cette petite voix qui me disait « mettre du poivre dans ton gâteau, tu dois ».

Donc bon quand c’est une voix qui parle comme Yoda, forcémment on écoute. Du coup je me suis retrouvée avec un cake très bon, bien moelleux et fondant (grâce aux poires) mais avec un petit rien qui lui donnait de la personnalité en plus. Je vous rassure, personne n’a tout recraché par terre en m’injuriant. Je dirais même que le cake n’a pas fait long feu.

D’ailleurs tout le monde était plutôt étonné quand j’ai dit qu’il y avait du poivre (ah oui, on fait quelquechose de subtil nous monsieur).

 

cake chocolat, poire & poivre

 

Donc, si jamais vous avez l’envie de tester ce bon gâteau, voilà ce qu’il vous faut:

  • 2 poires (j’ai pris despoires Abates mais vous pouvez prendre ce que vous voulez)
  • 3 cuill. à soupe de cacao en poudre non sucré
  • 1 petite cuill. à café de poivre noir
  • 180gr de beurre
  • 3 oeufs
  • 180gr de sucre en poudre
  • Une pincée de sel
  • 1 noisette de beurre pour le moule

Préchauffer le four à 180° (th 6). Peler les poires et les détailler en petits morceaux (pas plus gros qu’une amande) puis réserver. Détailler le beurre en petit dès et le faire fondre au micro ondes.

Séparer les blancs des jaunes, réserver les jaunes. Mettre une pincée de sel dans les blancs puis les monter en neige bien ferme. Dans un récipient, mélanger le beurre fondu avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter les jaunes puis la farine et touiller.

Dans l’appareil à cake (la pâte) ajouter le cacao en poudre et bien mélanger. Une fois la pâte homogène, verser la poire détaillée, le poivre et mélanger.

Beurrer légèrement le moule, puis y répartir la pâte.

Enfourner durant environ 45 minutes tout en surveillant la cuisson.

Et voilou! Un super cake fait maison pour épater la galerie.

 

Les muffins citron-pavot qui déchirent grave

Hello Hello

Oui je sais ce que vous allez dire « non, mais elle s’emballe pas un peu dans son titre là?  » Bon, d’accord. Peut être un tout petit peu. Mais une fois que vous les aurez goûté vous serez complètement d’accord avec moi. SI SI, c’est promis!

Comme d’habitude, j’ai pioché cette merveilleuse recette dans le livre du Bob’s juice bar, Muffins originaux et authentiquesJe vous l’accorde, la recette est un peu plus compliquée que mes muffins de d’habitude (monter les blancs en neige tout ça tout ça) mais le jeu en vaut complètement la chandelle.

Recette particulièrement géniale pour:

  1. Un goûter entre copines avec papotages et manucures
  2. Impressionner la famille par vos talents culinaires
  3. Qu’il demande de vous épouser tellement il peut plus vivre sans vous (et sans les muffins aussi, mais shhhhhut)

 

IMG_3145

 

 

 

IMG_3151

 

Bon, alors on rentre dans le vif du sujet: comment on fait ces petites merveilles?

D’abord il nous faut ça:

  • 320gr de farine blanche
  • 3 cuill. à soupe de graines de pavot
  • 1 cuill. à café de sel
  • 3 cuill. à café de levure chimique
  • Le zeste d’1 1/2 citron 
  • 150gr de sucre
  • 125gr de beurre doux
  • 2 oeufs, blancs et jaunes séparés
  • 40 ml de jus de citron
  • 210ml de yaourt (si possible à la grecque)
  • 200gr de poire épluchée (soit une poire conférence pour moi)

Préchauffer le four  190°C. Mélanger la farine, le pavot, la levure, le sel et le zeste de citron dans un saladier. Couper la poire en petits morceaux (environ de la taile d’une amande, les gros morceaux risquent de faire déborder la pâte des moules pendant la cuisson).

Dans un grand cul de poule (ou saladier, on est pas trop regardant quand même hein), mélanger énergiquement le beurre et le sucre durant quelques minutes afin d’obtenir une belle consistance crèmeuse, puis réserver. Monter les blancs en neige bien ferme. Mélanger le yaourt et le jus de citron pour obtenir les 250ml de préparation nécessaire (moi je l’ai fait dans un verre doseur, comme ça on voit tout de suite si on a la bonne quantité ou pas). Dans le cul de poule beurre/sucre, ajouter le yaourt au citron, puis les blancs en neige en prenant soin de ne pas les casser en mélangeant avec trop d’enthousiasme. Incorporer le mélange farine/pavot/levure/sel/citron + la poire à la préparation sans trop travailler le mélange.

Répartir la pâte dans les moules et enfourner 20 à 25 minutes en surveillant la cuisson.

Et voilà une belle fournée prête à être dégusté.

PS: dans la recette base, il y a un glaçage citron, mais je ne suis pas une fan du glaçage. Je trouve que ça fait un peu « fioriture » du coup, j’ai fait sans.

Cake au caramel, morceaux de bananes

Hello Hello

Il y a quelques semaines, Mr Chéri organisait un dej « pique nique » (mais en intérieur hein! On habite à Toulouse mais quand même…) avec sa bande d’amis. Pour l’occasion il décide de mettre vraiment la main à la pâte (donc sans mon intervention…!) et jette son dévolu sur une recette de cake aux olive. Simple, efficace, parfait pour un débutant en cuisine. Seulement voilà, dans les placards de la cuisine, pas de moules à cakes! Oui, je sais, j’ai honte. Donc bref nous voilà obligé d’emprunter un moule à cake pour survivre dans la dignité et executé la recette. Le problème c’est qu’une fois qu’on a réalisé qu’un accessoire nous manque en cuisine, Pouffff, on a plein d’idées pour faire de nouvelles recettes où on aurait pile poil besoin de cet accessoire. Une envie culinaire ne pouvant rester en sommeil trop longtemps, vous aurez deviné que je suis maintenant l’heureuse propriétaire d’un moule à cake en silicone (ma réaction suite à mon achat ICI).

Et pour aller avec ce nouvel achat, j’avais envie d’une bonne recette de cake parfait pour prendre avec un thé earl grey à 16h… Un vrai cake de fille quoi! J’avais cette idée bien précise de cake au caramel fait avec une crème de salidou maison mais imposible de trouver une recette approchante sur le net. Du coup, un petit bout de recette de cake par LA, un petit bout de recette de crème de salidou par ICI, on modifie un peu le tout et hop, magique, un cake délicieux sorti du monde des dieux (comme les Ferrero rochers, tout pareil).

 

cake caramel bananes

Un cake gourmand et moelleux au bon goût de caramel, avec une croûte légèrement croustillante.

 

Ingrédients pour 1 cake:

Pâte à gâteau

  • 100gr de beurre demi-sel mou
  • 60gr de cassonnade 
  • 60gr de sucre
  • 2 bananes
  • 5 cl de crème liquide
  • 230gr de farine
  • 1 sachet de levure
  • 2 oeufs

Crème de caramel au beurre salé (Salidou)

  • 10cl de crème liquide
  • 50gr de beure salé ou demi-sel
  • 100gr de sucre

Préchauffer le four à th6 (180°). On commence par préparer la crème de salidou. Dans une casserole, verser le sucre et laisser caraméliser tranquillement, sans touiller ni utilisation d’ustensiles ( on peut secouer légèrement la casserole pour uniformiser le caramel). Quand la préparation s’est transformé en caramel et a pris une belle couleur doré, on verse tout doucement la crème liquide en mince filet tout en remuant avec une spatule. A ce moment, c’est normal si le caramel commence à durcir un peu. Il faut juste continuer à remuer pour obtenir un caramel lisse. Pour finir, on ajoute le beurre coupé en dès et on continue à remuer 2 minutes (pas trop longtemps afin que la préparation n’épaissise pas et qu’elle reste fluide pour pouvoir l’incorporer à notre pâte à gâteau). Réserver.

On passe ensuite à la phase de préparation du gâteau. Dans un grand saladier, mélanger énergiquement le sucre, la cassonnade et le beurre ramolli (vous pouvez le passer quelques secondes au micro-onde si il sort du frigo) jusqu’à obtenir un mélange crémeux. Ajouter les oeufs un par un, en remuant bien à chaque ajout. Verser la crème, les bananes coupées en morceaux et la crème de salidou, remuer bien afin d’avoir une préparation uniforme. Enfin, incorporer la farine et la levure et mélanger. Beurrer le moule à cake, puis y verser la préparation. Enfourner pendant environ 45 minutes. Vous pouvez diminuer la température en cours de cuisson si le cake se colore trop rapidement. Pour vérifier qu’il est cuit, planter une lame de couteau, celle ci doit ressortir sèche. Si le mileiu de cake est encore un peu mou, cela va bien aussi, il n’en sera que plus moelleux.

Il ne reste plus qu’à déguster bien entouré (hé oui, impossible de manger tout ça seule!!)

Ah oui, aussi je ne sais si vous connaissez un peu les tumblr mais allez faire un tour sur le site Disquette de Mec… Impossible de ne pas adorer!

Muffin à la poire (et plein d’autres trucs trop bons)

Hello Hello!!!

Ca y est, depuis que je me suis remise dans le livre de cuisine pour Muffins du Bob’s juice bar dans je vous ai déjà parlé ICI, impossible de m’arrêter! Bon il faut avouer qu’il y a un chouia d’orgueil là-dedans: chaque fois que je fais une nouvelle recette de leurs délicieux gateaux, tout le monde est fan et j’ai le droit à une pluie de compliments (et moi, j’adore qu’on m’aime et qu’on me remercie ^^ hihihihi). Donc bref, impossible de résister à l’appel des muffins.

Comme je n’arrivais pas à choisir la recette du jour, je suis tout simplement parti faire un petit tour au marché, en attendant de voir quel fruit aurait envie de se faire cuisiner (technique assez aléatoire ceci-dit). Au final j’ai remarqué de belles poires conférences pas cher du tout et il me restait quelques pommes golden à la maison. Ni une ni deux, c’est la recette de muffin à la poire qui l’emporte!

muffins poire

Pour faire 12 muffins bien moelleux il vous faut:

Ingrédients secs 

240gr de farine

75gr de flocon d’avoine (perso j’ai mis du muesli bio, ça marche aussi)

3 cuill à café de levure chimique

85gr de sucre

1 cuill à soupe de cannelle

1cuill à café de sel

 

Ingrédients liquides

150ml de lait

110ml d’huile de tournesol

2 oeufs

225gr de pomme épluchée, épépinée et râpée (j’ai mis une grosse pomme)

150gr de poire en petits morceaux

 

Préchauffez le four à 200° puis mélangez tous les ingrédients secs ensemble (on garde un peu de sucre de côté pour en soupoudrer le dessus des muffins à la fin)

On ajoute les fruits et on mélange bien afin que ceux-ci soient bien enrobés de farine (ça ralentit l’oxydation parait-il, oui monsieur!)

Ensuite, plouf, on ajoute aussi le liquide, on touille mais pas trop quand même.

On répartit dans les moules à muffins et on met au four.

cuire 20 à 25 minutes jusqu’à ce que ce soit bien moelleux

Les muffins aux myrtilles

Oyé Oyé brave gens! (oula c’est la série médiévale que je suis en train de lire qui me monte à la tête!)

Ce week-end c’était farniente chez mes parents. Résultat? un bon samedi-dimanche d’automne sous la pluie à manger des noisettes. Et dans ces moments là je suis toujours en recherche d’un muffin bien moelleux ou d’une bonne pâtisserie maison à préparer, histoire d’accompagner comme il se doit ces moments de détente (et en bonus, j’adore cuisiner chez mes parents!! la cuisines est immense, le four géniale et la vaisselle sympa coule à foison… le rêve quoi!).

C’est au beau milieu de cette longue et rude quête que je suis tombée sur deux éléments très importants qui ont fait basculer le cours de mon aprèm cuisine. Grand 1: des myrtilles au congélateur qui n’attendaient que de délicieux muffins pour pouvoir être mangé. Grand 2: le livre de cuisine « Muffins originaux et authentique », du bob’s juice bar à paris qui promet à tous un monde plein d’amour et de meilleurs muffins, pas tout secs et bien garnis.

Bref, vous l’aurez vite compris, la destinée de mon après-midi cuisine était scellée!

muffin myrtille

Je vous transmet donc ici la recette de ce super petits bouquins (pour une fois j’ai bien suivi toute la recette!)

Ingrédients:

Pour la Garniture Streusel

-4 cuill à café de beurre ramolli

-2 cuill à soupe de farine blanche

-4 cuill à soupe de cassonade

-1/2 cuill à café de cannelle

 

Ingrédients secs

320gr de farine

3 cuill à café de levure

150 gr de sucre

 

Ingrédients liquides

265ml de crème fraiche

65ml d’huile de tournesol

3 oeufs

1 cuill à café d’extrait de vanille

250gr de myrtilles

muffin myrtille 5

On commence par préchauffer son four à 220°. Ensuite on prépare la garniture en mélangeant tous les ingrédients à la main. Une fois celle-ci prête, on la réserve de côté et on mélange dans un récipient tous les ingrédients secs ensemble. Et dans un autre saladier on fait pareil pour les ingrédients liquides (sauf les myrtilles si vous ne voulez pas avoir de muffins schtroumpfs!).

Ensuite, hop, on mélange la préparation liquide avec le sec sans trop trop touiller non plus (ce n’est pas grave si il rest qq traces de farine). On remplit les moules à muffins à mi-hauteur.

On répartit les myrtilles dans les moules on les enfonçant un peu dansla pâte avec les doigts (attention ça tâche!). Enfin on garnit de garniture streusel jusqu’en haut du moule.

On enfourne 15 à 20 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien miam. Vous connaissez l’astuce: on pique le muffin à coeur avec la pointe d’un couteau, si elle ressort sèche, c’est qu’il est cuit!

Et maintenant il ne reste plus qu’à se régaler!