Mini Financiers {vanille & pignons}

Hello hello !

Aujourd’hui je vous propose une recette de petits financiers délicieusement fondants et réconfortants (et, soyons franc, pas trop régime ^^). Parfait pour un tea time avec des amis ou pour finir le repas en beauté avec un café gourmand raffiné.

Je me suis fortement inspiré de la recette du livre « mini pâtisseries maison » dans la collection Mes Envies de Cuisine chez Marabout. Enfin j’ai bidouillé un peu (en mettant des pignons à la place des amande sur le dessus des financiers/ en mode rebelle 😉 ) mais sur l’appareil à financier j’ai suivi leurs conseils à la lettre et le rendu est top ! D’ailleurs si vous cherchez un bon ouvrage pour débuter en pâtisserie, celui-ci est très bien expliqué, avec des techniques de bases et les variantes possibles.

Je vous laisse tranquille pour découvrir la recette !

mini financier

Pour environ 40 mini financiers :

  • 125 gr de blanc d’œufs (= 4 petits blancs d’œufs)
  • 150 gr de sucre glace
  • 125 gr de beurre
  • 50 gr de poudre d’amande
  • 50 gr de farine
  • 1 belle gousse de vanille
  • 50 gr de pignons de pin

On commence par l’étape la plus importante : la préparation du beurre noisette. Pour cela, faire chauffer le beurre  jusqu’à ce qu’il prenne une belle couleur ambrée et dégage une légère odeur de noisette. Pas d’impatience, cela prend plusieurs minutes, l’important est de garder un œil sur la casserole pour pouvoir arrêter le feu au bon moment 🙂 . Laisser refroidir.

Tamiser la farine. Dans un cul de poule mélanger le sucre glace, l’amande en poudre et la farine. Petit à petit, ajouter les blancs d’œufs tout en continuant à bien battre la préparation.

Égrainer la gousse de vanille et incorporer les grains parfumés au mélange. Ajouter le beurre noisette refroidi et mélanger jusqu’à obtention d’un appareil à financier homogène.

Remplir le moule à mini financiers avec la préparation puis disposer deux ou trois pignons sur chacun des gâteaux. Enfourner 10 à 12 minutes à 210°.

 

Tarte roquette/ parmesan/ pignon

Salut Salut les loulous,

Ca va? Tranquille? Bien ou bien?

Aujourd’hui je vous présente une recette qui vient de mon tout premier livre de cuisine rien qu’à moi, offert par ma petite soeur en 2006, soit le début d’une grande histoire d’amour entre la littérature culinaire et moi même. Du coup grosse pensée à ma frangine, mille mercis pour ce beau cadeau que je feuillette régulièrement en pensant à toi.

Oui, mais ce livre, qu’est ce que c’est?? ah aaaaah, je ménage mon suspens n’est ce pas? Tadaaaa révélation: « Ma p’tite cuisine » de Julie Andrieu. Et oui, c’est bien la Julie de « Fourchette & sac à dos« , une de mes émissions préférées 🙂

Je devais faire une recette pour apporter chez des copains, pour un petit repas sur le pouce tous ensemble, et j’avais envie de changer de la pizza. C’est là que je suis tombée sur cette recette sympa, fraiche et gourmande. le côté roquette & pignon change vraiment de la quiche lorraine ou de la pizza, et l’association parmesan & ricotta apporte un côté gourmand assez irrésistible. A vous de jouer!

tarte roquette

N.B : pour la recette, j’ai modifié les proportions selon ce que j’avais sous la main, et j’ai trouvé ça assez équilibré, vous aurez donc ici la version inspirée de Julie Andrieu mais un peu bidouillée ^^

Pour une tarte:

  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • 250gr de roquette en sachet
  • 70gr de parmesan
  • 250gr de ricotta
  • 3 oeufs
  • une pincée de basilic surgelé
  • 2 cuill. à soupe d’huille d’olive
  • 1 gousse d’ail
  • 100gr de pignons
  • sel & poivre

Préchauffer le four à 200°. Étaler la pâte feuilletée dans le moule à tarte, piquer de quelques trous avec une fourchette et placer au frais. Dans une poêle, faire chauffer l’huile d’olive puis rajouter l’ail et les pignons afin que ceux soient bien dorés. Ajouter la roquette puis remuer 2 à 3 minutes jusqu’à ce qu’elle » tombe ».

Dans un saladier, battre les œufs puis y incorporer la ricotta et la parmesan. Saler et poivrer. Ajouter le contenu de la poêle et le basilic, mélanger le tout.

Verser sur le fond de tarte puis mettre au four 30 minutes. Si la tarte blondit trop vite, recouvrir de papier sulfurisé en cours de cuisson. Servir tiède ou froid, avec un bon verre de rosé 😉